Le succès des capteurs sans fil pour les rénovations

Un bâtiment intelligent est avant tout un bâtiment communicant, connecté au Smart Grid et aux usagers. Et pour devenir communicant, le bâtiment doit s’équiper de mesure et de comptage, d’outils de contrôle et de décision, d’actionneurs et de capteurs. Pour une régulation la plus fine possible, les capteurs et les sondes doivent être au plus près des usagers. Des usagers qui sont mobiles, dans des bâtiments qui se transforment, au fur et à mesure de l’évolution des entreprises. Les capteurs « sans fil » sont particulièrement bien adaptés dans le cadre des rénovations. Ils multiplient les atouts, en étant plus simples à installer que les systèmes filaires, plus flexibles et avec des coûts de mise en œuvre plus faibles. C’est ainsi que les protocoles de communication sans fil sont de plus en plus utilisés dans le bâtiment, du fait de la grande liberté de placement des capteurs qu’ils apportent, notamment aux endroits où il est le plus coûteux de câbler un bus de terrain dédié, sur les « derniers mètres ». Parmi tous les protocoles de communication sans fil du bâtiment, l’un d’entre eux présente un intérêt tout particulier : il fonctionne sans pile. Il s’agit du protocole de communication EnOcean conçu en 2001 sur un principe d’auto-alimentation, en récupérant l’énergie dans l’environnement local, grâce à un module solaire, thermo-électrique ou grâce à un système magnéto-résistif. Cette énergie est stockée sur un mini condensateur.

Schneider Electric utilise EnOcean pour sa solution SmartStruxure Lite dédié à la gestion intégrée pour les petits et moyens bâtiments tertiaires. Cette solution équipe les immeubles de bureaux, les établissements scolaires, les boutiques, les hôtels, etc. à coût réduit, et permet de contrôler les installations de chauffage/climatisation et l’éclairage. Elle vise ainsi à augmenter le confort des usagers tout en réalisant des économies. Le retour sur investissement est court : moins de 4 ans annoncés.

Néanmoins, il est intéressant de mêler des dispositifs filaire et sans fil. On peut difficilement équiper tout un bâtiment avec EnOcean. Dans le cadre de rénovations, il est intéressant de l’associer au système filaire existant. C’est d’ailleurs pour les projets de rénovation qu’ils sont les plus intéressants : à moindre travaux, ils permettent de transformer un bâtiment classique énergivore en bâtiment intelligent et économe en énergie. Les promoteurs et les propriétaires l’ont compris désormais.