Acquisition de la compagnie Écogénia par NSW Contrôle

NSW Contrôle a le plaisir de vous annoncer l’acquisition récente de la division « contrôle » d’Écogénia.

Cette entente d’achat entre nos deux entreprises aura pour effet de dynamiser les infrastructures de NSW Contrôle, tant au niveau ventes qu’opérations.

Selon le président de NSW Contrôle, Monsieur René Deschênes, « Cette acquisition, stratégique, permettra à tous nos clients de bénéficier d’une plus large équipe de ventes et d’opérations, et ainsi de leur permettre de profiter de services accrus dont ils sont toujours en droit de s’attendre. Nous croyons fermement que la présente acquisition saura répondre à leurs besoins. La grande diversité des produits et services offerts jadis par Écogénia, qui se joignent maintenant à ceux de NSW Contrôle, viendra, nous en sommes sûr, apporter de la valeur ajoutée à leurs activités d’entreprises. »

Les bureaux d’Écogénia sont transférés à notre succursale de St-Bruno-de-Montarville, sur la Rive-Sud de Montréal (l’adresse apparaît ci-haut dans notre entête de lettre).

Le siège social de NSW Contrôle (et donc celui de Écogénia) est à Sherbrooke, ainsi que notre département d’administration (l’adresse apparaît ci-haut dans notre entête de lettre).

NSW Contrôle se spécialise dans la maintenance, l’entretien et l’installation de systèmes de contrôle informatisés pour régulariser la qualité de l’air, la ventilation, le taux d’humidité, la climatisation et le chauffage de bâtiments de tout genre, toujours en regard des normes applicables. Pour en savoir plus sur notre entreprise, visitez la section « à propos ».

Nous vous remercions de l’intérêt que vous porterez à la présente, et vous assurons toujours de notre plus entière collaboration.

René Deschênes, ing.
Président Directeur Général

pdf Téléchargez le document

Contrôleurs de pièce tactiles fabriqués au Québec

Schneider est fière de présenter sa nouvelle gamme de contrôleurs de pièce tactiles avec écran couleur. C’est contrôleurs, entièrement fabriqués au Québec sont nativement BACnet MS/TP, approuvés BTL B-ASC, ainsi que sans-fil avec la technologie ZigBee Pro.

Munis d’entrées et de sorties analogiques et digitales, il permet d’effectuer les contrôle d’équipements tel qu’un ventilo-convecteur, un serpentin, une plinthe électrique, etc. Sa conception simple et ingénieuse facilite l’installation en quelques minutes lors d’une construction neuve ou encore d’une rénovation.

Par exemple, il peut remplacer un thermostat régulier d’une chambre d’hôtel en quelques minutes en réutilisant le même câblage existant. La communication avec une centralisation est faite de façon sans-fil. Vous n’avez donc aucun nouveau câblage à refaire dans la chambre.

Raccordé à une centralisation, vous pourrez gérer les températures à distance de façon manuelle ou automatique lors d’une inoccupation. Un détecteur de mouvement intégré et un contact de porte/fenêtre sans fil en option, permet d’actionner le chauffage et la climatisation seulement s’il y a un occupant.

  • Remplacement en quelques minutes lors de la rénovation des chambres.
  • Remplacement pouvant être effectué par votre personnel, à votre rythme.
  • Affichage français, anglais, espagnol ou chinois
  • BACnet MS/TP.
  • Écran couleur.
  • Protection par mot de passe.
  • Connectivité Sans-fil ZigBee.
  • Personnalisable en choisissant la couleur de l’écran et en affichant votre propre logo en écran de veille.
  • Boîtier avec différents fini (noir, argent, blanc, fascia en bois (érable ou cerisier), acier, mat, noir et blanc.
  • Message personnalisé pour annoncer une promotion ou saluer votre fidèle clientèle.

De plus, vous pouvez débuter l’installation des nouveaux thermostats à votre rythme. Les thermostats fonctionnent de façon autonome ou raccordés à une centralisation pour minimiser votre consommation d’énergie.

Le SE8000 plus en détail


 

SE8000-Hotels

 

SE8000-SE

Le succès des capteurs sans fil pour les rénovations

Un bâtiment intelligent est avant tout un bâtiment communicant, connecté au Smart Grid et aux usagers. Et pour devenir communicant, le bâtiment doit s’équiper de mesure et de comptage, d’outils de contrôle et de décision, d’actionneurs et de capteurs. Pour une régulation la plus fine possible, les capteurs et les sondes doivent être au plus près des usagers. Des usagers qui sont mobiles, dans des bâtiments qui se transforment, au fur et à mesure de l’évolution des entreprises. Les capteurs « sans fil » sont particulièrement bien adaptés dans le cadre des rénovations. Ils multiplient les atouts, en étant plus simples à installer que les systèmes filaires, plus flexibles et avec des coûts de mise en œuvre plus faibles. C’est ainsi que les protocoles de communication sans fil sont de plus en plus utilisés dans le bâtiment, du fait de la grande liberté de placement des capteurs qu’ils apportent, notamment aux endroits où il est le plus coûteux de câbler un bus de terrain dédié, sur les « derniers mètres ». Parmi tous les protocoles de communication sans fil du bâtiment, l’un d’entre eux présente un intérêt tout particulier : il fonctionne sans pile. Il s’agit du protocole de communication EnOcean conçu en 2001 sur un principe d’auto-alimentation, en récupérant l’énergie dans l’environnement local, grâce à un module solaire, thermo-électrique ou grâce à un système magnéto-résistif. Cette énergie est stockée sur un mini condensateur.

Schneider Electric utilise EnOcean pour sa solution SmartStruxure Lite dédié à la gestion intégrée pour les petits et moyens bâtiments tertiaires. Cette solution équipe les immeubles de bureaux, les établissements scolaires, les boutiques, les hôtels, etc. à coût réduit, et permet de contrôler les installations de chauffage/climatisation et l’éclairage. Elle vise ainsi à augmenter le confort des usagers tout en réalisant des économies. Le retour sur investissement est court : moins de 4 ans annoncés.

Néanmoins, il est intéressant de mêler des dispositifs filaire et sans fil. On peut difficilement équiper tout un bâtiment avec EnOcean. Dans le cadre de rénovations, il est intéressant de l’associer au système filaire existant. C’est d’ailleurs pour les projets de rénovation qu’ils sont les plus intéressants : à moindre travaux, ils permettent de transformer un bâtiment classique énergivore en bâtiment intelligent et économe en énergie. Les promoteurs et les propriétaires l’ont compris désormais.